L’exposition 2020

 

L’exposition débutera avec le vernissage prévu le samedi 30 mai à 17h.

 

Cette biennale 2020 sera marquée par une particularité : notre association a choisi de présenter des œuvres de femmes.

Il ne s’agit pas de revendiquer un art « au féminin » qui cloisonnerait les artistes dans leur seule caractéristique sexuelle. Nous voulons mettre en lumière la créativité de leur travail, en faisant se côtoyer leurs approches dans les différents domaines de l’expression plastique. Il s’agit de présenter des femmes appartenant pleinement au monde artistique. 

Qui plus est, nous avons vu se déployer ces derniers temps tout un travail de réflexion sur la place des femmes dans l’art. Ainsi l’association « AWARE » (fondée en 2014) propose la mise à disposition de travaux de recherche dans ce domaine, en faisant apparaître sur la scène de l’histoire des femmes artistes méconnues, oubliées, marginalisées. Une exposition leur a été consacrée au Musée D’Orsay en juin 2019,

Ainsi qu’à Beaubourg pour la première fois en 2013.pour valoriser et redécouvrir leur travail. 

A son échelle, Goujoun’ART n’a pas d’autre ambition que de donner à voir les différentes manifestations de ce travail des femmes artistes : option qui nous semble d’autant plus légitime qu’elle se trouve confortée par ce puissant courant de réflexion et de mise à jour du travail des artistes femmes, si longtemps refoulé.

 

L’exposition 2020 comptera une quinzaine d’artistes. La majorité vient d’Occitanie, et parmi elles, certaines sont connues et reconnues nationalement et internationalement.

Cependant il nous tient aussi à cœur de mettre en lumière des artistes en lien avec notre territoire de Bouriane : nous avons donc invité un collectif de femmes travaillant à proximité, qui exposeront la diversité de leurs créations à l’occasion de cette nouvelle biennale. Deux d’entre elles participeront aussi à l’animation d’ateliers créatifs avec les enfants en milieu scolaire.

Comme lors des précédentes biennales, Goujoun’ART n’exposera pas seulement le travail des artistes, mais aussi les œuvres réalisées dans le cadre des ateliers jeune public. En effet, depuis sa création, notre association a accordé un intérêt particulier aux scolaires, en développant des actions spécifiques les incitant à une approche sensible de l’art.

Pour ce faire, nous avons l’habitude de travailler en partenariat avec les enseignants du RPI, des Collèges et de l’IME de Vire-sur-Lot. Les artistes, en coordination avec les enseignants, montent et travaillent un projet « à la manière de ».

 

En cohérence avec ce choix d’une biennale consacrée aux femmes, une historienne de l’art, Mme Geneviève FURNEMONT, proposera une conférence sur la place des femmes artistes dans l’histoire.

Pour clôturer cette semaine d’exposition, nous donnerons toute sa place à la musique, avec notamment un récital « Sydney Bechet au féminin ».

 

Notre but se trouve ainsi réaffirmé : proposer une diversité d’activités pour toucher un public le plus varié possible.